Les intermittents, à La Panse, on aime bien!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Oui, oui, je sais, il y en a qui abusent, mais bien d’autres aussi.

Oui, oui, je sais, il y en a même qui fraudent, mais beaucoup d’autres aussi.

Oui, oui, je sais, il y même des boites de prod qui emploient des intermittents et continuent à les faire travailler après leur fin de contrat uniquement pour ne pas payer d’impôts, en disant à leur intermittents bénévoles qu’ils seront payés directement par Pôle Emploi et que finalement c’est plus simple et que comme ça tout le monde sera content (surtout eux).

Je sais, je sais.

Mais d’abord, des fraudeurs j’en connais partout, chez les patrons, les cadres, les agriculteurs, les automobilistes, les coiffeurs, les patrons de bar, les coureurs cyclistes, les députés et les chefs de parti et même certains dirigeants de centrales patronales de la métallurgie.

Enfin, le boulot que font les intermittents me semble beaucoup plus important pour notre santé morale que bien d’autres, y compris le boulot de ceux qui veulent à tout prix mettre les intermittents à la rue.

Le Point, hebdo d’extrême gauche comme chacun sait, surtout Copé, vient de lancer un sondage pour ou contre la suppression du régime des intermittents du spectacle?

C’est facile, pour la comprendre il suffit de bien relire la question: [Êtes-vous favorable] à la [proposition du Medef] d'[en finir] avec [le régime des intermittents du spectacle] ?

La [proposition du Medef] c’est PLUS
d’[en finir] c’est MOINS
donc [la proposition du MEDEF d’en finir] c’est plus par moins, c’est donc Moins.

Vous me suivez?

[Le régime des intermittents du spectacle] c’est PLUS
et comme démontré précédement, [la proposition du MEDEF d’en finir] c’est MOINS
donc plus par moins cela fait donc moins

Donc la proposition du Médef est définitivement hostile aux intermittents

[Plus je pédale plus lentement moins j’avance plus vite], n’est-ce pas, c’est donc NON qu’il faut cocher, si vous êtes favorables au maintien du régime des intermittents du spectacle.

On a déjà réussi à inverser la tendance du sondage, le Non domine maintenant nettement. Fastoche, non?

Le sondage du Point c’est là :

(Ecrit sous la contrainte consentie et enthousiaste de quelques intermittentes, une Miss, une Panthère et plein d’autres, je les embrasse!)

Today’s picture: Médée

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

 Médée par Paul Gasq 1896  jardin des tuileries- 75001

Toute la France au Panthéon

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Mongolien en position debout (2009) de Shen Hongbiao

Toute la France et même la Chine au Panthéon.

Car les choses se précipitent, sans parler des futurs résidents annoncés par le président de la république, parité parfaite, deux femmes et deux hommes (Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay).

Pour les touristes asiatiques dont je ne parviens pas toujours, à ma grande confusion, à identifier du premier coup d’oeil la nationalité, chinois, coréens ou japonais, ce qui les intéresse, c’est indubitablement et pour le moment la statue d’acier d’un Mongolien en position debout né en 2009, nu et de quatre mètres de hauteur, don du sculpteur chinois Shen Hongbiao à l’université Paris 1 qui, n’ayant pas encore trouvé de lieu pour abriter ce cadeau, l’a mis sur le trottoir au grand plaisir de tout un chacun et des touristes en particulier, disais-je, qui viennent se faire photographier devant, et même quelques uns ou quelques unes jouer de la perspective pour mesurer sur la photo entre deux doigts la longueur du sexe du monsieur, comme d’autres marquent la pointe de la pyramide du Louvre ou la hauteur de la tour Eiffel. (Cette phrase est très longue, non?)

Pour prendre la statue en photo, il faut faire la queue, si je puis dire, et attendre que tous les membres de la famille de nos visiteurs se soient fait leur selfie avec ce mongolien plein de muscles.

La Sorbonne devrait vraiment le laisser là, en haut de la rue Soufflot, il attire le touriste vers le Panthéon au moment ou sa coupole se pare d’une bâche destinée à protéger les travaux de sa rénovation et qui permettra au Street artiste JR de proposer un événement affichatoire, monumental et photographique dont il a le secret.

En effet, dès le 5 mars, vous pourrez envoyer votre portrait sur le site réservé à cet effet, ou venir vous le faire tirer (le portrait) dans le camion photographique de JR himself posté devant un des huit monuments retenus (tous les détails sur le site plus bas). Et si votre trombine est retenue, vous aurez le plaisir éphémère comme il se doit de vous voir apparaître sur cette bâche de chantier qui enrubanne le tambour de notre monument national, à partir du 22 avril 2014.

Le site : AuPanthéon.fr

Ce projet fait partie d’un projet encore plus vaste de JR « Inside Out The people’s art project » dont je vous conseille de visiter le site.

J’ai classé cet article dans la rubrique street art, à double titre et vous comprenez maintenant pourquoi.

Trop petit? Rien n’est perdu.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

« Si vous avez l’impression d’être trop petit pour pouvoir changer les choses, essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir »

Le Dalaï Lama

Un peu morose? Mettez votre nez rouge et filez voir « Tout va bien »

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

image

 

Et franchement ce n’est pas l’envie qui me saisit parfois de le mettre ce nez rouge, le seul obstacle étant la taille de mon appendice nasal qui nécessiterait un article sur mesure pas évident à dénicher.

 

Un très joli film sur une école qui ressemble parfois au parcours de formation du Gign, la poésie en plus. Et la poésir, en ce moment, ce n’est pas de refus.

TOUT VA BIEN
(1er COMMANDEMENT DU CLOWN)
Un film documentaire de Pablo Rosenblatt
et Émilie Desjardins
France, 2014, 1h33

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce n’est pas Stromae qui a remporté les Brit Awards, mais David Bowie.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Formidable, non?
C’est en tous cas ce que semblait penser Kate Moss qui est venu recevoir le prix au nom du gagnant, avec un message de David Bowie faisant référence aux origines de Kate , Vénus, et aux siennes, Mars et l’ Ecosse.
L’occasion aussi de retrouver notre Kate dont la répétition des apparitions finit par ressembler à une performance de Andy Warhol.

image

Photo Reuters

Lire l’article complet du Huffington Post

Web documentaire SC Films : Les visiteurs de Notre Dame

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Peu à peu, lentement, très lentement, sans qu’il nous soit encore possible de savoir si ce média connaîtra une véritable expansion ou retombera dans l’oubli des curiosités, poussé hors du chemin par d’autres avancées technologiques, le web documentaire tente de timides percées.

On se souvient du fameux B4 Fenêtres sur Cour de Jean-Christophe Ribot où on pouvait découvrir à son rythme la vie des habitant d’une tour de banlieue en cliquant sur les fenêtres.

Le jubilé de la construction de Notre Dame de Paris aura suscité le développement d’un autre objet média: Les visiteurs de Notre Dame de Sc films, realisé par Stéphane Chung. Photos, film, son,  informations et même un livre qu’on peut se procurer, tout est là pour nous permettre de mieux comprendre la vie quotidienne de cette cathédrale, de ses visiteurs et de ceux qui la font vivre, le petit peuple qui en assure la sécurité et le fonctionnement.

Pour ma part, j’ai aussi beaucoup aimé les photos noir et blanc de Stéphane Chung mélangées avec de petites vidéos qui nous donnent vraiment l’impression de visiter la Cathédrale avec ses visiteurs.

les_visiteurs_de_notre_dame

Le document est fait pour être visionné en plein écran et avec des écouteurs (bruits de foule en immersion assez étonnants…).

A découvrir et savourer sur http://ndparis.free.fr ou directement sur http://web-docs.fr/notredame/index.html

LouiseBrooks theme byThemocracy