La verticale…


A propos de trains qui roulent, une petite curiosité qui montre ce qu’il se passe quand on photographie un village depuis un train roulant à vive allure.
D’où mon cher Watson on peut déduire que le rideau de l’appareil photo s’ouvre bien de bas en haut. Si, si…


…et que la verticale dépend avant tout de celui qui l’observe…


Today’s picture : joueurs de cartes à Sorrente


Il y a une ville d’Italie qui traîne dans mes rêves.

Chaque fois que je regarde cette photo j’éprouve un furieux désir de retourner à Sorrente, pour voir si ce lieu existe encore, ouvert à tous, insolite et magique, et si les joueurs de cartes s’y réunissent encore chaque soir, quand la fraîcheur de la nuit prochaine apporte l’apaisement.

Juste pour voir …  Et pour refaire la photo, encore.