Mon beau cerisier


De l’art des oiseaux de déguster les cerises.

Les moineaux et les merles sont les plus délicats : ils dégagent soigneusement la pulpe sur le fruit et ne laissent que le noyau encore fixé sur la branche.

Les perruches sont les plus habiles : elles cueillent la cerise avec précaution  et la dégustent avec élégance.

Les pigeons sont les plus maladroits et destructeurs : ils secouent la cerise et trois fois sur quatre la font tomber dans l’herbe. Aucun oiseau ne mange les fruits tombés à terre… Quel gachis!

 


Today’s picture : joueurs de cartes à Sorrente


Il y a une ville d’Italie qui traîne dans mes rêves.

Chaque fois que je regarde cette photo j’éprouve un furieux désir de retourner à Sorrente, pour voir si ce lieu existe encore, ouvert à tous, insolite et magique, et si les joueurs de cartes s’y réunissent encore chaque soir, quand la fraîcheur de la nuit prochaine apporte l’apaisement.

Juste pour voir …  Et pour refaire la photo, encore.

Italie – Côte amalfitaine – Sorrente – joueurs de carte dans salle décorée de fresques et de frises

Inauguration du bronze « Les couples de lutteurs Nouba  » d’Ousmane Sow


Le mercredi 20 mars 2019, la maire de Paris, Anne Hidalgo, inaugure à Paris Place de Valois le bronze « Les couples de lutteurs » d’Ousmane Sow. Artiste puissant, homme remarquable dont les créations et la sage parole nous font défaut aujourd’hui, ce sera l’occasion d’honorer sa mémoire. J’ai choisi à cette occasion de republier Ousmane Sow, l’article paru dans la Panse de l’Ours en 1999.

J’ai découvert Ousmane Sow en 1999 à l’occasion de son exposition en plein air sur le Pont des Arts. Je ne fus pas le seul, nous fûmes plus de trois millions à parcourir la passerelle de long en large, enchantés, surpris, avec la sensation grisante qu’un artiste de grand talent se révélait à nous et qu’il faudrait dorénavant compter avec ses grands personnages de chair et de terre en charge de nous rappeler notre humanité… (Lire ici la suite de l’article)

Nouba – Lutteurs aux bâtons -©Ousmane Sow

Art Contemporain – Street Art – Place saint Sulpice les 25 et 26 juin 2018


Une petite respiration pour fêter l’été qui cette fois semble vouloir être aussi de la partie.

Un vernissage cool le lundi 25 à 18h
Des tirages 40 x60 plein cadre
Plein de petits formats à consommer sans tarder tant qu’il en reste…

What else?

Place Saint Sulpice, emplacement 419, à droite de la place en regardant l’église.

Lundi 25 de 15 à 22 heures
Mardi 26 de 11 à 20 heures

Je serai ravi de partager tout ça avec vous.

Art Contemporain - Street Art - Gérard LAURENT expose place saint Sulpice les 25 et 26 juin 2018


Gilles CARON : PARIS 1968 – jusqu’au 28 juillet à l’Hôtel de Ville de Paris


 

Gilles CARON : PARIS 1968
à l’Hôtel de Ville de Paris
Exposition du 5 mai au 28juillet 2018
Entrée 5 rue de Lobau Paris 4ème (carte)
Tous les jours (sauf dimanche, fériés) 10h-18h30

C’est gratuit, c’est magistral, les photos sont superbes et c’est peut-être le meilleur moyen pour tous ceux qui n’ont pas connu cette époque et vécu ces événements, de comprendre un peu la nature très spéciale de mai 1968.