Blog

Street Art – Hopare : Attention, chef d’oeuvre

street art Hopare rue chapon 75003

A l’occasion d’une interview sur Radio Marais, Hopare a signé ce pur bijou. Inutile de dire que quand on approche, on est littéralement saisi par ce regard et ces couleurs et que la petite rue Chapon prend alors une autre dimension.

Magnifique!

Le site de Hopare

Hopare un petit clin d’oeil rue Vieille du temple

Dali sur les manches à air de Beaubourg

Le Pont des Arts sauvé?

Les plaques de verre contre les cadenas d'amour sur le Pont des Arts

Nous somme nombreux depuis quelques temps à nous désoler de cette mode touristique du cadenas d’amour qui a bien failli engloutir le Pont des Arts et sévit aussi maintenant sur le pont de l’Archevéché.

Sympathique lorsqu’il ne s’agissait que de quelques cadenas attachés amoureusement aux grilles du pont par des couples fraîchement mariés, la donne avait brusquement changé cette année avec une véritable frénésie, les touristes ayant à coeur de ne pas quitter la capitale sans avoir sacrifié au rite du love-lock.

Résultat, des grilles chargés de plusieurs centaines de cadenas, accrochés les uns aux autres sur 10 rangées et sur les deux côtés des grilles, occultant complètement la vue, avant de céder sous le poids, obligeant la mairie à boulonner sur les panneaux de grandes planches de contreplaqué pour éviter tout accident.

Les petits marchands ont alors vite trouvé la parade, et en plus des cadenas, ont vendu des feutres pour permettre aux amoureux d’écrire leur nom sur les planches.

C’est à peine si la vue somptueuse de l’île de la Cité retenait l’attention, l’essentiel c’est le cadenas.

Une tentative d’installation de grilles neuves a vite tourné au fiasco: en deux jours elles se retrouvèrent entièrement surchargées de cadenas, et ont vide cédé sous le poids à leur tour.

C’est alors que la mairie a testé les plaques de verre. Très épaisses, en verre blanc très résistant tout en assurant une bonne transparence, elles sont insérées entre la rampe supérieure et le sol sans laisser aucun espace, interdisant ainsi toute introduction parasite. Pour l’instant, trois plaques de verre ont été installées et c’est une vraie réussite. Le paysage restitué donne

Il n’y a finalement que les petits vendeurs de cadenas et les bouquinistes alentours qui s’étaient joints à la fièvre vendeuse pour rester circonspects.

B. B. par Brigitte BARDOT – Un album photo de famille

BB par Brigitte Bardot

Publié aux Editions Ouest-France, ce livre se démarque un peu de ses concurrents qui sortent en rafale à l’occasion des 80 ans de notre BB nationale. Pas de prétention photographique artistique, pas de révélations sulfureuses, mais un album de photos comme on en retrouve dans l’armoire du salon, avec des instants de vie soigneusement classés et, cerise sur le gâteau, accompagnées chacune d’un petit commentaire de Brigitte Bardot elle-même.

Du coup, on le feuillette comme on le ferait de celui d’une amie chez qui on serait venu prendre le café (moi je n’aime pas trop le thé, alors…), pour parcourir toute une vie et s’attendrir ici ou sourire là.

B. B. par Brigitte BARDOT
texte > Brigitte Bardot
collection > Beaux Livres
cartonné • 26 x 28 • 192 pages • 200 photos • 35 €

Today’s picture: Quai d’Anjou

image

Quai d’Anjou et Pont de Sully

Niki de Saint Phalle au Grand Palais jusqu’au 2 février 2015

Niki de Saint Phalle au Grand Palais 17/09 au 02/02/2015

 

Quant une artiste de l’envergure de Niki de Saint Phalle et au parcours personnel si singulier se voit exposée au Grand Palais, c’est l’occasion pour tous les commentateurs qui l’ont peu ou prou approchée, voire pas du tout, de porter sur la femme qu’elle fut des jugements définitifs et sur eux-mêmes des jugements encore plus définitifs et évidemment extrêmement favorables.  Le moi-je se redresse alors et donne raison à Niki, a posteriori. Sans doute en profiterait-elle pour rédiger une de ses fameuses  lettres de révolte.

 

Je me contenterai donc de vous conseiller de courir admirer ses oeuvres, de les aimer, d’en retirer tout le suc que vous pourrez pour vous repaître d’énergie et d’optimisme. Nul doute que ses Nanas vous y aideront comme cette Nana dansante, installée sur le port du Gros Caillou jusqu’en novembre et qui semble courir pour se jeter dans la seine et rejoindre le Grand Palais dans une nage joyeuse et triomphante.

Nana Dansante de Niki de saint Phalle

Et n’oubliez pas, à deux pas de Beaubourg, le merveilleux bassin du la place Igor Stravinsky ou ses compositions, avec celles de jean Tingueli, crachent de l’eau et du plaisir pour celui des touristes, des amoureux et des enfants.

17 Septembre 2014 – 02 Février 2015
Grand Palais, Galeries nationales
- See more at: Le site du Grand Palais

Retour d’expo – “Woof ! une exposition qui a du chien” à la galerie Sakura-Bercy-Village jusqu’au 4 novembre 2014

Woof - Exposition photo galerie Sakura/Bercy jusqu'au  4 novembre 2014

 

50 COUR SAINT-ÉMILION / 75012 PARIS
MÉTRO LIGNE 14 / COUR SAINT-ÉMILION
01 71 93 26 90 / CONTACT@GALERIE-SAKURA.COM
WWW.GALERIE-SAKURA.COM

 

C’était un vernissage très agité, joyeux et plein d’aboiements que celui de l’exposition “Woof Une exposition qui a du chien” à la galerie Sakura de Bercy Village  et les chiens petits et gros étaient les bienvenus tout comme leur maître (on attend le même vernissage avec des photos de nu (e)s).

Et il faut avouer que les chiens, en plus d’être nos meilleurs amis, sont des sujets formidables pour le photographe, tant ils nous ressemblent à moins que ce ne soit l’inverse, il y a tant de temps qu’ils nous sortent chaque jour en promenade en nous faisant croire que c’est nous qui tenons la laisse. Vous l’avez compris,  j’ai beaucoup aimé.

Les artistes exposés :
Pablo Axpe – Grace Chon – Toby Dixon – Sarah Ernhart – Sophie Gamand – Ivan Jurado – Rebecca Leimbach – Christoph Martin-Schmid – Rafal Michalek – Rinze Van Brug – Vasan Gandee – Jeremy Veach – Elke Vogelsan

 

Retrouvez-les sur le site de la galerie Sakura ici.

 

Pour ma part, j’ai choisi de vous montrer quelques images d’ambiance prises lors du vernissage. Un moment très gai où tout le monde prenait un vrai plaisir à regarder les photos et les autres invités, chiens et maîtres.

 

Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy

 

Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy

Et pendant que les députés députent, les souris avancent

Il y a des jours comme ça où la rue semble prendre un malin plaisir à refléter nos humeurs.

Ainsi ces souris qui envahissent nos murs comme des soucis, ou des rumeurs, ou des scandales, ou… allez savoir…

les souris sont entrées dans Paris

T’as de beaux yeux, tu sais?

Mosko - rue de la Verrerie sur un rideau du Bhv Marais

J’étais au petit live organisé rue de la Verrerie par le Bhv Marais à l’occasion de l’exposition Street Art au 5ème étage du magasin (voir l’affiche ici).

Il en va des panthères comme des femmes qui, certains soirs, sont particulièrement en beauté. Et ce soir la panthère qui est sortie des cartons de Mosko était tout simplement magnifique.

Mosko - rue de la Verrerie sur un rideau du Bhv Marais Mosko - rue de la Verrerie sur un rideau du Bhv Marais 02

Demain d’autres photos avec Jérôme Mesnager, Anis et Jeanjérôme et Mosko

La cabine téléphonique

La cabine tétéphonique

Cette photo prouve plusieurs choses
.  D’abord,  que France Télécom se moque pas mal d’entretenir ses cabines
.  Ensuite,  qu’un joli graf est une solution formidable pour rendre le quotidien laid moins oppressant

. Enfin, que Valls observe avec beaucoup d’intérêt cette proposition

Mesnager, Mosko, Anis et Jeanjerôme au Bhv Marais jusqu’au 27 septembre

Mesnager, Mosko, Anis et Jeanjérôme au Bhv Marais jusqu'au 27 septembre 2014

C’est au cinquième étage du magasin à L’OBSERVATOIRE – BHV MARAIS – 52, rue de Rivoli – 75004 PARIS

Le 3 septembre à 18 heures, il y aura une séance live à ne pas manquer.

L’expo se tient jusqu’au 27 septembre 2014