Blog

21 bonnes raisons d’aller voir Mémoire et Lumière – Photographie japonaise 1950-2000 – Mep –> 27/08/2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

MÉMOIRE ET LUMIÈRE
PHOTOGRAPHIE JAPONAISE, 1950-2000
LA DONATION DAI NIPPON PRINTING CO., LTD.

Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris

EXPOSITION
DU 28/06/2017 AU 27/08/2017
NIVEAUX +3, +2, +1, O

 

Shoji Ueda, Portrait sur les dunes, vers 1950 © Shoji Ueda Office. Collection MEP, Paris. Don de la société Dai Nippon Printing Co., Ltd.

 

Oui, 21 bonnes raisons d’aller voir cette formidable exposition, les 21 photographes mis à l’honneur, et pas pour deux ou trois images chacun, mais avec chaque fois un large échantillon puisé dans les collections de la donation  Dai Nippon Printing Co., Ltd. à la Maison Européenne de la Photographie:

Nobuyoshi Araki, Masahisa Fukase, Seiichi Furuya, Naoya Hatakeyama, Hiro, Eikoh Hosoe, Yasuhiro Ishimoto, Miyako Ishiuchi, Ihei Kimura, Taiji Matsue, Ryuji Miyamoto, Yasumasa Morimura, Daido Moriyama, Ikko Narahara, Toshio Shibata, Hiroshi Sugimoto, Keiichi Tahara, Hiromi Tsuchida, Shomei Tomatsu, Shoji Ueda et Hiroshi Yamazaki.

Première réflexion, ces photographes pourtant si divers tant par le style que les sujets abordés, offrent une unité troublante. Est-ce leur recherche constante et obstinée de l’humanité? Peut-être. Sans doute même.

Seconde remarque, on ne trouve ici aucune forfanterie. Les photos sont là, montrant ce que leur titre explique, ni plus, ni moins.  A aucun moment on ne sent de désir de « faire le malin », comme il arrive parfois.

Bon, vous l’avez compris, je suis sorti ravi de cette exposition et je compte bien y retourner avant sa fermeture (28 août).

Pour regarder plus en détail, par exemple, les photos de Ryuji Miyamoto, pour sa série sur Kobe et les effets du tremblement de terre qui détruisit la ville en 1995.

 

Ryuji Miyamoto Kobe, après le tremblement de terre, 1995 © Ryuji Miyamoto. Collection MEP, Paris. Don de la société Dai Nippon Printing Co., Ltd.

 

ou encore  Seiichi Furuya  et les portraits  hypnotiques et inlassables qu’il prit de son épouse depuis leur mariage, puis sa maladie (schizophrénie) et son suicide 7 ans plus tard.

 

 Seiichi Furuya - Memoires 2005 - Collection MEP, Paris. Don de la société Dai Nippon Printing Co., Ltd.

 

ou aussi celles de Eikoh Hosoe pour sa série « Man and Woman »

 

 

Et quelques autres : Naoya Hatakeyama, Hiromi tsochida, Shomei Tomatsu ou Daido Miriyama

 

Mep - exposition memoire et lumière photographie - Naoya Hatakeyama - Rivers Series 1993

 

Mep - exposition memoire et lumière photographie - Hiromi Tsuchida

 

Mep - exposition memoire et lumière photographie - Shomei Tomatsu

 

Mep - exposition memoire et lumière photographie - Daido Miriyama

 

Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris
01 44 78 75 00 – www.mep-fr.org
M° Saint-Paul (ligne 1) ou Pont Marie (ligne 7)

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 20h

Today’s picture : Passage Jouffroy

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Passage Jouffroy#1

A quoi reconnaît-on un vervet bleu?

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Après avoir obtenu la réponse à cette délicieuse question, une jeune femme du groupe s’est exclamée « Et bien ça nous change »

Nous sommes plusieurs, dont le Captain Cap bien sûr, à nous interroger sur cette réflexion. Pas vous?

 

Digne représentant de l'espèce vervet bleu (Parc de Chobe - Botswana)

 

Plus d’informations sur cette question ici

Konny Steding – Clash

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Konny Steding - Clash

Daphné Rocou – Paridisi Retrouvé – Little Big galerie jusqu’au 28 juin 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

 

Impossible pour moi devant cette photo de ne pas me retrouver transporté au coeur d’un tableau de Jheronimus Bosch. Et comme je suis un inconditionnel de ce peintre et de son univers, je ne peux moins faire que vous conseiller d’aller jeter un oeil attentif aux photos de Daphné Recou que Constance Lequesne propose à la Little Big Galerie.

C’est au 45 rue Lepic, Paris 9e jusqu’au 28 juin 2017.

 

Daphne Rocou - Paradisi Retrouvé

Today’s picture : le désert du Nambib

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Le desert du Namib #1 - 2017

Street Art : Samuel Beckett au secours

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Samuel Beckett : "On trouve toujours quelque chose qui nous donne l'impression d'exister"

 

Samuel Beckett : "Fini, c'est fini, ça va peut-être finir"

 

Samuel Beckett : "Il n'y a plus qu'à s'écarteler tranquillement dans les délices de se savoir à tout jamais PERSONNE""

Aubade et son joli mois d’avril : Leçon 181 Jouer à pile et face

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Bientôt la fin du mois. Je ne voudrais pas que vous omettiez par distraction de vous pencher sur la très belle leçon de séduction d’Aubade pour ce mois d’avril qui nous propose de  « jouer à pile et face ». Quel soulagement de n’avoir pas à choisir comment voter…

Ne manquez pas le calendrier 2017 complet

 

Photo Thierry Le Gouès

Miss Tic, Alerte à la bombe au Carreau du Temple, 20 au 23 avril 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Miss Tic - Alerte a la bombe

Urban Art Fair Paris 2017
Carreau du Temple, Paris 75003

La galerie Lélia Mordoch présente
Les œuvres de Miss Tic : stand n°26
du jeudi 20 avril au dimanche 23 avril 2017
Dédicaces du livre de Miss Tic : FLASHBAC
le samedi 22 avril de 15h à 16h30 et le dimanche 23 avril de 16h à 17h30

Jan Saudek – la femme au miroir 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Jan Saudek - la femme au miroir

Il y a a des photos qui disent plus que ce qu’elles montrent,  vous ne trouvez pas ?

En tout cas, moi je suis assez fan de cette image. Comme de l’oeuvre de ce photographe.

 

En voir plus : http://www.saudek.com/

LouiseBrooks theme byThemocracy