Pitr tourne les grenades


Là, je n’ai pas trouvé la référence du texte.
Quelqu’un la connaît-elle?

Les ouvriers à grands cris réclament du pain.
Les marchands à grands cris des marchés.
Le sans travail eu faim. A présent
A faim le travailleur.
Les mains qui étaient au repos s’agitent de nouveau:
Elles tournent des grenades.