La vie reprend doucement, expos, musées, enchères…


Avec le retour du printemps et la moindre violence de cette fichue pandémie, il semble bien que la vie tout court frémisse également.

Le Petit Palais va bientôt rouvrir ses portes, comme d’autres lieux culturels, avec une exposition « Édition Limitée – Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres » du 19 mai à fin août. Nous en reparlerons.

Mais j’aimerais auourd’hui vous parler de Christies qui organise pour juillet la vente d’un dessin de Léonard de Vinci, Head of a Bear, que je traduirai sans hésiter par Tête d’Ours. D’ailleurs, l’oeuvre est signée d’un « Léonard de Vinci », en français donc, ce qui suggère  qu’elle aurait été exécutée en France (?).

Par curiosité, on comparera avec intérêt la tête de cet ours avec celle de l’hermine d’une peinture, cette fois, « La Dame à l’Hermine » du même peintre.

Ah, j’oubliais. Si vous souhaitez enchérir, sachez que ce dessin est estimé entre 8 et 12 millions de livres sterling.


Haïkovid


Le Cap’tain Cap a commencé une nouvelle collection, les haïkovids.

Son préféré :

Les britanniques éternuent dans leur coude
leur covid n’a plus qu’à traverser la manche

J’ai eu beau lui faire remarquer qu’il ne respecte aucune des règles de composition de l’haïku, il m’a fièrement répondu qu’il militait pour la transgression des normes.

Pfff (soupir dans le masque)


Le calendrier Lavazza 2021 – The New Humanity


C’est l’époque des calendriers et Lavazza est de la partie, avec une édition 2021 qui rassemble 13 photos originales signées David LaChapelle, Simone Bramante, Martin Schoeller, Ami Vitale, Christy Lee Rogers, Steve McCurry, Joey L., Carolyn Drake, Denis Rouvre, Eugenio Recuenco, Charlie Davoli, Martha Cooper et Toilet Paper.

Pas mal, non?

Et si vous avez envie de faire une bonne action tout en acquérant un tirage original d’une de ces photos, rendez-vous sur la vente aux enchères auction.lavazza.com avant le 25 novembre. Les recettes seront destinées à soutenir New Horizons, un projet d’aide aux personnes les plus vulnérables de la population de Calcutta en Inde. Vous pourrez aussi, plus simplement, y acheter le calendrier pour une trentaine d’euros.

Pas mal non plus, n’est-il pas?


La Galcante déménage


La Galcante de la rue de l'Arbre Sec a fermé cet été
La Galcante de la rue de l’Arbre Sec a fermé cet été

la Galcante rue de l’Arbre Sec côté verrière verrière

Le virus aura eu raison de la Galcante, cette institution de la rue de l’Arbre Sec où l’on pouvait trouver vieux journaux, revues de toutes sortes, affiches de toutes les époques, même reculées. On pouvait y passer des heures à fouiner et jamais le patron ne vous aurait pressé, sauf à accepter son aide éclairée et savante.

Le confinement et le coût du loyer dans le 1er arrondissement auront eu le dernier mot. Dommage pour sa verrière qui restera dans nos mémoires. On aimait tant passer le porche de l’immeuble et pousser jusqu’au fond de la petite cour où se nichait cet antre à trésors.

Mais la Galcante a décidé de tout faire pour revivre et déménage donc, pour un local moins grand et moins cher, et directement sur rue… Allons -y, ils nous attendent. C’est rue de Charenton au 38, juste en face du Passage du Chantier.

La galcante, le plan


La première bande annonce de Dune par Denis Villeneuve


J’ai dévoré tous les tomes du roman de Franck Herbert… et mon fils après moi
J’ai vu et revu le film maudit de David Lynch, même si…
J’ai égrené les trois épisodes de la série de John Harrison, même si…
J’ai admiré le storyboard du film de Jodorowsky … et ragé de savoir qu’il ne serait jamais tourné…

Alors savoir que Denis Villeneuve, celui qui nous avait offert comme un cadeau Blade Runner 2049, s’était attelé à son tour à ce projet fou de mettre en images l’univers fantastique de Franck Herbert…

Le trailer est plein de promesses, pourvu qu’il ne nous déçoive pas à son tour. Sortie prévue en décembre 2020.


Street Art Exposition Collective Galerie Brugier Rigail jusqu’au 29 août 2020


/// EXPOSITION COLLECTIVE /// jusqu’au 29 août 2020 à la Galerie Brugier-Rigail Paris

STENCIL POWER
Artiste-Ouvrier – Guy Denning – Miss Tic – Monkeybird – Nick Walker – Speedy Graphito

📍Galerie Brugier-Rigail : 40, rue Volta – 75003 Paris

Miss Tic - Expo Collective Galerie Brugier Rigail


Sabine Weiss : Une Vie de Photographe – Le Kiosque de Vannes –> 6 septembre 2020


Sabine Weiss : Une vie de photographe
Vannes – Le Kiosque
Exposition jusqu’au 6 septembre 2020 – Le Kiosque – Espace d’exposition dédié à la photographie (infos)
Quai Eric Tabarly -56 000 Vannes (carte)
expositions :Ouvert tous les jours : 10h-13h / 14h-19h – Entrée gratuite

Le site de Sabine Weiss

Juste après le déconfinement, ma première visite fut l’exposition du Kiosque de Vannes consacrée à Sabine Weiss . A ne pas rater si vous passez par le Morbihan.

« L’exposition « Sabine Weiss, une vie de photographe » a été spécialement recréée pour le Kiosque à partir de l’exposition réalisée par le Jeu de Paume et présentée au Château de Tours en 2016, sous le commissariat de Virginie Chardin, historienne de la photographie.

Cette exposition retrace le parcours artistique de Sabine Weiss à travers sept thèmes emblématiques du travail de la photographe : Paris, Les Etats-Unis, Enfances, l’Europe, la Mode, Portraits d’artistes et Solitudes.

En complément de l’exposition, une sélection de photographies sur la Bretagne des années 50 par Sabine Weiss sera présentée en grands formats à l’extérieur à côté du Kiosque. »

 

Rue Edmond-Flamand, Paris, 1952 © Sabine Weiss
Rue Edmond-Flamand, Paris, 1952 © Sabine Weiss

Romy Schneider, Paris, 1960 © Sabine Weiss
Romy Schneider, Paris, 1960 © Sabine Weiss

Les lavandières, Bretagne, 1954 © Sabine Weiss
Les lavandières, Bretagne, 1954 © Sabine Weiss

L’homme qui court, Paris, 1953 © Sabine Weiss
L’homme qui court, Paris, 1953 © Sabine Weiss

Feux de Bengale, Naples, Italie, 1955 © Sabine Weiss
Feux de Bengale, Naples, Italie, 1955 © Sabine Weiss

Enfant perdu dans un grand magasin, New York, 1955 © Sabine Weiss
Enfant perdu dans un grand magasin, New York, 1955 © Sabine Weiss

Anna Karina pour la marque Korrigan, 1958 © Sabine Weiss
Anna Karina pour la marque Korrigan, 1958 © Sabine Weiss

 

 

 

 

 


Les plus jolis de tous les masques!!


Et pendant ce temps là, Aubade continue de nous proposer chaque mois les plus jolis de tous les masques dont on puisse rêver!

En juillet par exemple, puisqu’il s’agit du calendrier d’Aubade, un masque aux allures de Rorschach, devant lequel vous avez tout le temps de rêver et de vous demander à quoi il vous fait penser…

Vous pouvez en consulter les autres illustrations ici : Le Calendrier Aubade 2020