[Home] [Weblog] [Forum] [Pubs] [Photos de Tom] [A penser] [Graffitis] [Miss Tic] [Venise] [Notre-Dame] [Sow]

   
 La Panse de l'Ours

Nadia Talata, artiste peintre
    
 

page précédente   

[mai 2003] [nov 2003]

 

Je ne sais si vous avez eu le temps de vous rendre au Grand Marché de l'Art qui déroulait ses stands du 1er au 4 mai 2003 autour du bassin de l'Arsenal et sur la Place de la bastille, mais, anyway, il y avait là une artiste qui mérite vraiment notre attention et surtout notre assiduité : Nadia Talata.

Donc je vous en parle et je vous en reparlerai et ceux qui me lisent avec amitié depuis quelques années savent que j'ai la fidélité tenace... (la preuve avec ces quelques clichés pris en novembre 2003, ici).

 

Chroniques africaines

 

 

Ce sont des chroniques très excitantes pour l'esprit et le coeur que nous propose Nadia Talata. Ayant récupéré un épais traité de métaphysique du 19ème siècle, "La théorie de l'âme humaine", où s'alignent des considérations définitives comme aujourd'hui dans nos ouvrages ayant soi-disant fait le tour de toutes les questions, elle en a détaché des pages et peint à côté une scène de la vie traditionnelle des femmes africaines, une scène de cette vie rurale débarrassée de toute considération alambiquée, et uniquement préocupée des besoins vitaux: la maternité, la nourriture, l'eau, le repos, etc.

Ces images nous rappellent à-propos que la beauté se niche le plus souvent, et de quelle manière, dans les gestes simples et essentiels de la vie. Elles nous convient aussi à nous rappeler que très près de nous, des femmes vivent et peinent, dénuées de tout sauf de leur dignité et de leur beauté, pour perpétuer la vie.

 

 


Nadia Talata a un site sur lequel vous pourrez découvrir ses oeuvres et suivre son parcours.

Vous pouvez la joindre par mail ici: ecrire@talata.fr

Ou la joindre par téléphone ici : 06 63 41 60 96