La vie reprend doucement, expos, musées, enchères…


Avec le retour du printemps et la moindre violence de cette fichue pandémie, il semble bien que la vie tout court frémisse également.

Le Petit Palais va bientôt rouvrir ses portes, comme d’autres lieux culturels, avec une exposition « Édition Limitée – Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres » du 19 mai à fin août. Nous en reparlerons.

Mais j’aimerais auourd’hui vous parler de Christies qui organise pour juillet la vente d’un dessin de Léonard de Vinci, Head of a Bear, que je traduirai sans hésiter par Tête d’Ours. D’ailleurs, l’oeuvre est signée d’un « Léonard de Vinci », en français donc, ce qui suggère  qu’elle aurait été exécutée en France (?).

Par curiosité, on comparera avec intérêt la tête de cet ours avec celle de l’hermine d’une peinture, cette fois, « La Dame à l’Hermine » du même peintre.

Ah, j’oubliais. Si vous souhaitez enchérir, sachez que ce dessin est estimé entre 8 et 12 millions de livres sterling.