[Accueil] [Actualités] [Photos] [Peintres] [Photographes] [Gondoles] [Régates] [Pratique] [Textes] [Librairie] [Chercher]

La mostra 2008 : revue de presse du 65ème festival du film de Venise  

     Retour à Venise


   Page précédente   

Selon leur système d'archivage, certains journaux ne donnent plus accès à leurs articles au bout de quelques jours. Inutile d'écrire à la Panse de l'Ours, ni au vieux Tom, il n'y a rien à faire, sauf consulter les pages dès qu'elles apparaissent, c'est-à-dire vous connecter très souvent (hu, hu ,hu!)

[La revue de Presse] [La sélection officielle] [Le jury] [Le palmares]  [Les bandes annonces]
 avec les liens vers des sites qui en parlent...

 

 Mickey Rourke : Un combat gagné... quand même?  (8 sept 2008) -

C'est quand même dommage qu'on ne puisse pas attribuer à un même film le Lion d'Or et un prix d'interprétation...

Qui dit ça (ou à peu près)? Le président du Jury de la Mostra, Wim Wenders.

Qui a eu le Lion d'Or? Le fime de Daniel Darren Aronofsky, The Wrestler.

De quel acteur est-e qu'on parle depuis la projetion du film The Wrestler? de Mickey Rourke... Vous m'avez compris?

Il faut lire l'article du Monde sur le sujet de Thomas Sotinel

Est-ce que vous saviez que Mickey Rourke avait gagné, durant sa courte carrière de boxeur, 8 matchs dont 5 par ko et 2 par abandon de son adversaire, et que son petit nom de ring était "El Marielito"? Vous devriez aller vérifier ça ici sur Boxrec.com ainsi que sa biographie où il porte le doux nom de Human 29155

Pour moi qui adore cet acteur, pas de doute, c'est lui le vainqueur!

 65ème mostra : le palmarès  (7 septembre 2008) -

La fin d'un festival est toujours un moment délicat réunissant chez tous les participants et les spectateurs un étrange sentiment de libération et de tristesse. Car la fête est finie et si certains s'en retournent heureuX et comblés, d'autres regretteront longtemps ces jours où chacun pouvait se dire "j'y suis et j'ai toutes mes chances!"

Tout le monde sera d'accord pour dire que Mickey Rourke fait un lutteur formidable, que Dominique Blanc est une actrice extraordinaire dont la discrétion est peut-être le seul défaut, d'autres diront que ce ne sera pas une Mostra inoubliable, faute, a dit Marco Müller, à la grève des scénaristes américains qui aurait empéché quelques films majeurs de concourir. Hum...

Pour ma part, je salue le prix spécial du jury pour Teza de Haile Gerima qui raconte le retour désenchanté d'un homme dans son pays au temps de la dictature de Mengistu.


LION D'OR pour "The Wrestler" de Darren Aronofsky, USA, avec Mickey Rourke, Marisa Tomei, Ernest Miller, Wass Stevens

Lion d'Argent du meilleur metteur en scène: Aleksey German Jr pour "Bumaznyj soldat" (Paper Soldier), Russie

Prix spécial du jury : "Teza", de Haile Gerima, Ethiopie-Allemagne-France

Coupe Volpi du meilleur Acteur masculin : Silvio Orlando dans "Il Papa' di Giovanna" de Pupi Avati, Italie, avec aussi Alba Rohrwacher, Francesca Neri

Coupe Volpi de la meilleure actrice féminine : Dominique Blanc dans "L'Autre", de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic, France avec aussi Cyril Gueï

Prix MARCELLO MASTROIANNI du meilleur jeune acteur : Jennifer Lawrence dans "The Burning Plain", de Guillermo Arriaga, USA, avec Avec Charlize Theron, Kim Basinger

Prix de la photographie : Alisher Khamidhodjaev et Maxim Drozdov pour "Bumaznyj soldat" (Paper Soldier), Russie

Meilleur scénario : Haile Gerima pour "Teza", Ethiopie-Allemagne-France
SPECIAL LION pour l'ensemble de son oeuvre à Werner Schroeter

Section HORIZONS

Melancholia de Lav Diaz – Philippines, avec Roeder Camanag, Angeli Bayani, Perry Dizon


Section COURTS TRES COURTS

Tierra y Pan (Land and Bread) de Carlos Armella – Mexico, 8’

 Burn after reading : le trailer  (31 août 2008) -

Le trailer de ce petit chef d'oeuvre dont on ne saura jamais s'il s'agit d'une habile mise en abîme ou d'un documentaire caustique sur nos contemporains et nous-mêmes est ici. Quel dommage qu'il soit hors compétition!...


 Mostra : 29 août - "Inju, la bête dans l'ombre"  (29 août) -

Inju, la Bête dans l'ombre", de Barbet Schroeder

Bon, évidemment, les amateurs repenseront inévitablement au film devenu culte "Maîtresse du même Barbet Schroeder avec l'exquise et inquiétante Bille Ogier. Quant aux autres (ceux qui ne sont pas amaueurs), ils disaient que Maîtresse n'était pas culte mais cul seulement... On voit donc le fossé qui éparé les deux clans.

Il semble que Inju, la bête dans l'ombre soit là pour réconcilier les deux camps, décevant les premiers, à part quelques scènes SM, dit-on, sophistiquées et les autres qui pourront y voir une habile réflexion sur la violence et le mal, dans un Japon qui, on le sait, cuiltive les deux faces entre jardins fleuris et mangas hyper violentes.

On attendra donc pour se faire nous mêmes une opinion.

. le trailer ici
. l'avis de Réponse à Tout
. l'avis de Anna Lamotte du Figaro

 la mostra 29 août : Charlize Theron et Kim Basinger  (29 août 2008) -

"The Burning Plain", de Guillermo Arriaga, USA, avec Avec Charlize Theron, Kim Basinger

Quand on déambule le long de la plage du Lido et qu'on se dit qu'on va assister dans quelques instants à la projection d'un film "The Burning Plain", de Guillermo Arriaga, où on pourra voir en même temps Kim Basinger et Charlize Terron, on a évidemment le coeur qui bat un peu plus vite. Enfin j'imagine.

Kim Basinger, ce sont inévitablement, même si ele s'agace un peu de cette éternelle référence, les images d'un strip tease torride contre la porte bienvenue et rafraichissante d'un frigo devant un Mickey Rourke ébahi.

Quant à Charlize Theron, impossible pour moi, grand amateur de publicités, de ne pas évoquer celle consacrée à j'Adore de Dior et où notre actrice aux jambes interminables se deshabille d'un pas décidé pour finir entièrement nue dans sa salle de bain en murmurant d'une voix rauque que Dior, elle adore... Elle aurait dit qu'elle se voyait "comme une créature hautement sexuelle" et ce n'est pas Kim Basinger qui la contredira elle qui fut longtemps "très" hautement sexuelle.

Bon, mais alors ce film de Guillermo Arriaga? Et bien justement, de ce film, honnêtement accueilli, chacun ne veut aujourd'hui retenir que ses actrices... Pas de critique acerbe cependant, mais un sourire poli pour en revenir très vite à nos deux "créatures sexuelles", une Charlize Théron hiératique et une Kim Basinger toujours aussi séduisante en mère de famille s'abandonnant dans les bras de son amant...

On ne trouve pas de trailer du film sur internet, alors pour ne pas vous laisser sur votre faim, je vous ai mis de côté la pub dior avec Charlize Theron et un passage de 9 1/2 avec Kim Basinger. Il faut toujours essayer de mieux connaître les compositions des actrices qui vous font rêver, même si leur dernier film n'y parvient pas tout à fait.





. Le film vu par Laurent Pécha sur Ecran Large
. Le film vu par Thomas Baurez sur Studio magazine

 PHOTOS : Eva Herzigova, une sirène magnifique à Venise !  (28 août 2008) -

Je n'allais pas vous priver de ça, tout de même! La belle est arrivée en compagnie de Valentino, pour "Valentino : the last emperor", un petit docu en toute simplicité.

C'esi ici sur PurePeople.com

 Achille saura-t-il dépasser la tortue?  (28 août 2008) -

Tout le monde connaît le paradoxe d'Achille et de la tortue, qui semble montrer que jamais le coureur, parti en second, ne peut rattraper la tortue, partie la première, même si celle-ci va beaucoup moins vite. Dans cette lutte apparamment impossible à gagner, c'est le zéro qui faisait défaut aux grecs pour contourner et résoudre ce paradoxe.

Est-ce le message de Takeshi Kitano et de son beau et troublant film Achilles and the Tortoise qui montre la progression douloureuse et acharnée d'un artiste, Machisu, vers la perfection de son art? Une certaine forme d'anéantissement sera-t-elle nécessaire à cet accomplissement?

Projection le 28 août 2008.



Trailer ici

Autre projection aujourd'hui : "Jerichow" de l'Allemand Christian Petzold

. Petit délire vidéo avec Brad Pitt et Georges Clooney (28 août 2008) -

Ce qu'il y a de bien avec l'arrivée des stars dans un festival, quel qu'il soit, c'est que les images sont à peu de choses près interchangeables... Du bruit, une foule hurlante, des silhouettes à peine reconnaissables se hâtant vers une berline ou comme ici vers une vedette et hop, vous voilà au coeur de l'événement... Si l'on peut dire!



La conférence de presse a été paraît-il émaillée de questions frivoles et de réponses dans le ton. Les frères Coen ont déclaré que les deux compères incarnaient dans leur film de parfaits crétins, prof de gymnastique ou bellâtre de banlieue, il faudra choisir celui que vous préférez. Mais il en faudrait plus pour empécher ces deux là de garder leur élégance et il sera difficile de les confondre avec leur personnage de fiction.

Voir ici pour les inconditionnels quelques photos sur purepeople.com

Lire aussi l'excellent article de Rébecca Frasquet de l'AFP sur Yahoo News : "65e Mostra: George Clooney et Brad Pitt dans un savoureux numéro de crétins"

 Le festival du film de Venise sous le feu des critiques  (27 ao$ut 2008) -

Le festival du film de Venise, comme chaque année, fait l'objet de critiques, ce qui est bien le moins pour un festival de cette renommée et une réputation à honorer.

Finalement, que serait le cinéma sans critiques?

On lira pourtant avec intérêt le petit article de la Repubblica relayé par Courrier International.

 En ouverture et hors compétition : Brad Pitt, Georges Cloney  (27 août 2008) -

C'est ce soir que la 5ème Mostra ouvre le bal, avec un poids lourd et des vedettes qui ne le sont pas moins : le film des frères Coen, un habitué des festivals et des récompenses, "Burn After Reading", présenté hors compétition cette fois, avec, excusez du peu, Brad Pitt,georges Clooney et John Malkovitch que les communiqués de presse ont une facheuse tendance à oublier...

 Mostra de Venise - Le 65ème festival du film : Clap! C'est parti!  (27 juillet 2008) -

Comme chaque année, nous revoilà ensemble, amoureux de Venise et du cinéma, pour partager ce petit moment de bonheur qui voit les films envahir le Lido et les célébrités du 7ème art déambuler dans la ville.

Les jurys son désignés, que ce soit pour le Lion d'Or avec Wim Wenders comme président, la section Horizons avec Chantal Akerman ou Amos Poe pour la section Courts Très courts.

Wim Wenders © Rita Molnár   Chantal Akerman © DR  Amos Poe - © DR


Pour la liste complète des trois jurys, rendez vous ici


 

 Recevez par mail les mises à jour de ce site




 Venise pratique

Chercher sur le site de Venise
Géographie : la lagune
Histoire
Météo
Aller à Venise : en avion, en train,...
Se loger à Venise: hôtels, appartements
Manger à Venise : restaurants, caffès
Une année de fêtes : calendrier
Plans et repères : cartes,
Venise vue du ciel : photos satellite, etc
Webcams

Liens vers d'autres sites

 On y va !...

 

 





[Mostra 58]  [Mostra 59]  [Mostra 60]  [Mostra 61]  [Mostra 62]  [Mostra 62]  [Mostra 63]  [Mostra 64]

 

This page is powered by Blogger. Is yours?