Accueil ]
[2006 treizièmeles classiques de la rue] [ Muses et Hommes ] [ Olopherne ] [ Actes gratuits ] 
Je t'aime temps ] [ La Mouff ] [Heroines] [Re Garde Moi] [Miss Tic présidente] [Erotic] [Femme Mur]
[Maudites sorcières] [2008 - Eternel Féminin] [2008 - Je prête à rire]

 

Miss. Tic
je crois en l'éternel féminin

juin 2008

C'est vraiment une belle expo,
chez FANNY GUILLON- LAFFAILLE, 4 avenue de Messine 75008 Paris
du 18 juin au 24 juillet 2008.

Des classiques qu'on a retrouvés avec plaisir
mais aussi des nouveaux
et surtout un nouveau support, très intéressant, sur tôle oxydée,
qui donne aux pochoirs de Miss. Tic une force et une ruguosité que j'ai beaucoup aimé.

Cette exposition me semble aussi une des plus personnelles de la Miss,
celle où elle nous révèle des meurtrissures très intimes...
que je ne pointerai pas du doigt puisqu'elles sont intimes justement... A chacun de voir.

Bref, à déguster en se laissant porter
par ces petits textes en bascule...

 


Après des histoires à dorrmir debout, des histoires à coucher dehors   L'homme est le passé de la femme  J'aime les hommes avec étonnement  Permis de se reconstruire  J'ai tant aimé rêver

Cueillir l'éros de la vie  La fille coupée en deux  Je ne croyais à rien / mais je n'y crois plus  Pour des ébats participatifs  Dans quel état j'erre

Je t'aime profond dément  Trouver du rose / dans le morose  Qui est qui libre

Mon amour tu me prends / pour une autre  Tu es là / à mépier  C'est la vie / ça va passer  Fais de moi / ce que je veux  Amoureuse pratiquante

Go homme  Un remède à l'amour / aimer encore  Passez-moi l'expression  Mieux que rien / c'est pas assez  Des rêves d'anges / heureux  Femme de / l'être

Je joue avec le feu / sacré  Apprendre à / prendre  Je crois en l'éternel / féminin  De père / en pire  Le dit peut nous dépétrer de l'oedipe