Une bonne photo se regarde en deux fois, une bonne pub aussi


Pour la photo, c’est certain, il faut que le premier coup d’oeil ne permette pas d’en faire le tour, mais qu’un deuxième examen en fasse découvrir un élément inattendu qui en change le sens… genre les cornettes d’une soeur de saint Vincent de Paul au milieu d’une foule de femmes en burqa, par exemple et au hasard.

C’est en tous cas ce qu’affirment certains spécialistes.

Pour la pub, ce serait la même chose et quand en plus vous y ajoutez la dose de sexe indispensable pour retenir les yeux volages, le pari est gagné.

Hunky Doris a axé sa campagne sur ce concept, renforcé por la fascination des américains et même des irlandais ce qui est souvent la même chose pour les cheerladers et même les joueuses qu’elles soutiennent, ce qui n’est certainement pas le cas pour notre belle jeunesse frenchie, saine et tournée vers le futur radieux des bleus au prochain mondial. Vive le sport vive l’effort qui nous rend joyeux et forts.