Berthe Morisot au Musée d’Orsay jusqu’au 22 septembre


Il ne reste que quelques jours pour aller admirer (découvrir parfois) cette artiste majeure de l’impressionnisme, très amie avec Edouard Manet et mariée avec Eugène Manet, et reconnue par ses pairs comme une des leurs. C’est elle, avec Claude Monet, Auguste Renoir, Alfred Sisley, Camille Pissarro, Edgar Degas qui fondera le groupe d’avant-garde les « Artistes Anonymes Associés », qui allait devenir la Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs et graveurs.
Une femme belle, souvent peinte par Manet d’ailleurs et l’exposition nous en présente quelques portraits, mais aussi une peintre admirable, que demander de plus?

Comme cette exposition est très populaire, je ne saurais trop vous recommander d’acheter des billets coupe file qui vous épargneront la longue file d’attente à l’extérieur du musée. hélas, l’affluence ne vous sera pas épargnée dans les salles qui bordent la nef magnifique d’Orsay. Vous aurez le choix de piétiner devant chaque toile ou de les admirer d’un peu plus loin, par dessus les têtes. Mais, n’est-ce pas, on n’a rien sans rien.

Lecture au cas où : »Berthe Morisot, Le secret de la dame en noir », Dominique Bona chez Grasset

 


Back Side – Dos à la Mode – Musée Bourdelle


Il reste 58 jours pour voir cette exposition

Back Side – Dos à la Mode
Exposition du 5 juillet au 17 novembre 2019
18 rue Antoine Bourdelle – 75015 Paris (carte)
Du mardi au dimanche de 10h à 18h.

Une expo qui offre un regard inédit sur les oeuvres de Bourdelle, en présentant une savante mise en scène de ses sculptures, de vêtements créés par les plus grands noms de la haute Couture et de photos de jean loup Sieff. Ou comment évoquer notre dos, musculeux et masculin pour le sculpteur, féminin et divinement mis en valeur par les couturiers et le photographe. Une délicieuse promenade esthétique et sensuelle (Oui, Mireille Darc y sera évoquée, rassurez-vous…)
Le dos qu’on regarde, qu’on oublie, qu’on fait ployer sous les charges, qu’on dénude, qu’on marque ou qu’on entrave, ces dos là nous suivent constamment.


Art Contemporain – Street Art – Place saint Sulpice les 25 et 26 juin 2018


Une petite respiration pour fêter l’été qui cette fois semble vouloir être aussi de la partie.

Un vernissage cool le lundi 25 à 18h
Des tirages 40 x60 plein cadre
Plein de petits formats à consommer sans tarder tant qu’il en reste…

What else?

Place Saint Sulpice, emplacement 419, à droite de la place en regardant l’église.

Lundi 25 de 15 à 22 heures
Mardi 26 de 11 à 20 heures

Je serai ravi de partager tout ça avec vous.

Art Contemporain - Street Art - Gérard LAURENT expose place saint Sulpice les 25 et 26 juin 2018