Savez-vous où habite votre chat?

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Hey, Mr Le Chat, je sais ou habite ton chat

Non, non, ce n’est pas une contrepètrie, c’est la nouvelle marotte du web et en particulier d’un chercheur américain, Owen Mundy, répertorier et positionner sur une carte des photos de chats postées par tout un chacun, twitter, flickr, tumblr, etc bref tous ces recoins numériques où nous étalons nos petites vies et nos passions au grand jour. Il suffirait de publier sur un de ces réseaux la photo de son chat, géocalisée, et de l’accompagner du hashtag #cat, pour la retrouver sur la carte du site http://iknowwhereyourcatlives.com/

Cela donne un site assez étonnant, la carte de l’univers terrestre de Google Maps avec des milliers, on dit un million, de photos de chats, et récupérées automatiquement. Les statistiques par pays montrent qu’il reste beaucoup à faire et avec l’engouement suscité par la chose, il est aujourd’hui possible d’imaginer des recensements beaucoup plus considérables de minous et minettes, greffiers et greffières et autres matous

Rien donc qui ne soit déjà public, rien d’ajouté, simplement la mise en carte de toutes ces photos disponibles, un travail banal d’archiviste en somme, qui ne vaut que par son aspect systématique et permet à chacun de se demander combien il y a de chats dans sa rue et si tous son bien identifiés.

Aujourd’hui, le site pèse 32 Go et recherche des fonds pour financer le coût du trafic. Le Capt’ain Cap a vérifié, on n’y trouve que 32000 chats et chattes en France et il y a donc encore beaucoup à faire, vu tous ceux qui rôdent dans ma rue.

Quant aux petits malins qui essaieraient de poster la petite culotte de leur copine avec le fameux #cat il semble que cela ne marche pas. Mais on peut quand même essayer non? Pour les jeux de mots, réjouissants certes mais déplacés, sur les chattes et l’endroit où elles habitent, nous laisserons cela aux chansonniers et autres malapris.

Today’s pictures – Lipizzan

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Jument lippizzane - Haras de Lipica

Tête à tête - juments lipizzanes - Haras de Lipica

Today’s picture : la fille aux yeux verts

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

La fille aux yeux verts

SUMMER TIME : Paul Santoleri, Artiste Ouvrier, Karo Trass, Adey, Obi Hood – Galerie Ligne 13

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

santoleri_artiste-ouvrier_karo-trass_galerie-ligne-13

 

Finissage de l’expo SUMMER TIME avec Paul Santoleri, Artiste Ouvrier , ADEY, Obi Hood //et fin de la saison le mardi 15 juillet à partir de 18 heures.

 

Artiste Ouvrier réalisera une performance durant la soirée. La Balle, non?

Galerie Ligne 13
13 rue la Condamine Paris 17

du mercredi au samedi

La patine de Grégos

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

L’art de rue ou plus simplement le street art est par définition un art éphémère.
Posé sur le domaine public, il a l’avantage d’être visible sans autre formalité par tous ceux qui passeront devant. Mais le plus souvent exposé sans autorisation ni protection, il est alors à la merci de nettoyages municipaux et de dégradations dont celles du temps qui passe, des conditions atmosphériques, pluie, vent et même celles d’autres artistes confirmés ou en devenir, j’allais dire émergents comme nous le serinent les communicants artistiques de tout poils.

Si bien que l’oeuvre originale se transforme peu à peu et souvent même devient plus intéressante, comme fait la patine avec les vieux meubles.

Et ce moulage de Grégos en est une magnifique illustration.

LouiseBrooks theme byThemocracy