Le Paris de Léon Claude Vénézia – expo exceptionnelle galerie Terres d’Aligre 28 juin – 31 juillet 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

expo-le-paris-de-leon-claude-venezia-galerie-terres-d-aligre

 

La galerie terres d’Aligre et la Photothèque des Jeunes Parisiens vous invitent à l’exposition « Le Paris de Léon Claude Vénézia »

Vernissage le Samedi 28 juin 17h/22h

« J’avais vingt ans. La photographie a surgi dans ma vie comme une évidence pour donner forme à ce que je ressentais »

Piéton de Paris, à l’instar de Brassaï qu’il a eu le privilège de connaître, Léon Claude Vénézia est un amoureux de la ville où il est né en 1941 dans le quartier de la Bastille. Bien que partisan de la lenteur, il lui arrive parfois de déclencher au millième de seconde. Autodidacte, influencé par la littérature et le cinéma, il pratique un genre de photographie qui tient autant du reportage que de l’autobiographie.

Installé en Provence depuis les années 80, il a enseigné la photographie plus de dix ans à l’Ecole supérieure d’art d’Aix en Provence. Léon Claude nous a quittés le 25 novembre 2013…

« J’imagine parfois que la trace de nos déplacements pourrait être cartographiée. Le dessin sur la carte du monde serait une métaphore de notre passage. L’image révèlerait-elle une signification cachée? »

Exposition du 28 juin au 31 juillet 2014

Galerie terres d’Aligre – 5 rue de Prague 75012 PARIS – Métro gare de Lyon ou Ledru Rollin

Tél : 01 43 41 90 96 – Contact : terresdaligre@orange.fr

Du mercredi au vendredi 17h/20h, samedi 10h/14h – 15h/20h, dimanche 10h/14h

Sur RDV Philippe Albizzati : 06 07 83 48 90

Elle met le sexe de son mari à la casserole

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Un ours à la casserole

 

L’actualité est parfois réjouissante, comme cette nouvelle tombée il y peu : une femme de 70ans, après avoir tué son mari, Dieu soit loué, a fait revenir à la casserole son  coeur, son nez et ses organes sexuels.

La nouvelle cuisine, en somme.

Comme quoi l’actualité a du bon et sait nous redonner le moral quand les politiques et les sportifs semblent se donner le mot pour nous démoraliser.

LouiseBrooks theme byThemocracy