Photo : Marcel Bovis – A hauteur de PARIS chez la Martinière

Raymond Depardon, cité dans ce petit livre, à beau dire ” Il faudrait peut-être cesser de voir Paris comme un livre d’images”, c’est avec un plaisir gourmand que j’ai feuilleté celui édité par les éditions de la Martinière, Marcel BOVIS A hauteur de PARIS.

Près de 70 photographies noir et blanc qui racontent la capitale entre les années 1930 et 1970, illustrées de textes d’écrivains, Duras, Queneau, Green… car ici, ce sont les textes qui servent les photos plutôt que l’inverse.

Et Wolly Ronis avait bien raison de prétendre que le mariage texte-photos était le seul qui vaille.

Une occasion donc de découvrir ce photographe un peu méconnu et de retrouver des coins de Paris à travers ses photos soignées, très souvent prises la nuit, et de se dire tiens cela n’ a guère changé ou, au contraire, de soupeser avec nostalgie le temps qui file entre nos doigts agités.

Mort en 1997, il avait fait don de son oeuvre à l’Etat en 1991. Une rétrospective avait été organisée au palais de Tokyo en 1991, mais ce petit livre est aujourd’hui le bienvenu.

Editions de la Martinière
A hauteur de PARIS
Date de publication : 12/05/2011
142 pages
14,00 €

  

m4s0n501

Comments are closed.

LouiseBrooks theme byThemocracy