Francis CAMPIGLIA : 40 bbb – deux ans de photographies aux Trois Baudets

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Pendant deux ans, Francis Campiglia a photographié les artistes qui se sont produits sur la scène des Trois baudets, cabaret prestigieux qui, avant sa renaissance en 2009, avait vu éclore la plupart des grands talents de la chanson française, de Jacques Brel à Georges Brassens, en passant pas Serge Gainsbourg ou Boby Lapointe.

40 photographies pour se souvenir de cette renaissance et rendre hommage aux artistes qui redonnent vie à ce lieu mythique où rôde encore l’âme de Jacques Canetti, son fondateur.


Francis Campiglia - les 40 bbb -Expo photo aux Trois Baudets

Les Trois Baudets
64 boulevard de Clichy
Paris 18, métro Blanche
de 18h30 à 1h30 du mardi au samedi, du 9 février au 5 avril 2011
Entrée libre, bar et restaurant pour petites soifs et grosses faims ou l’inverse ou les deux.

Cahuètes et vernissage en présence de l’auteur le 9 février à partir de 18h30

Miss Tic : Signatures de son livre A la Vie A l’Amor

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

. Vendredi 28 janvier 2011 (18h30-20h30) – Librairie l’Arbre à Lettres – Bastille -62, rue du Fb. Saint-Antoine Paris
. Dimanche 12 décembre 2010 (15h00-18h30) Galerie W, 44 rue lepic Paris 18
. Samedi 18 décembre à partir de 15 heures, galerie le Cabinet d’Amateur, 12 rue de la Forge Royale Paris 11
. Dimanche 19 décembre de 10 à 13h Librairie Folie d’Encre – 9 avenue de la résistance, 93100 Montreuil (M° Croix-de Chavaux)

S’instruire et réfléchir avec PITR et Bertold Brecht

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Ah quel bonheur de découvrir un pochoir au coin d’une rue et de s’arrêter en se disant « Ca c’est bien! »

Alors qu’à la Radio Nationale, un auditeur bien intentionné demande benoitement pourquoi on ne réhabilite pas les maisons de redressement en utilisant les casernes libérées par la concentration des régiments, je retrouve dans mes photos cette petite image de PITR, prise passage des Abbesses.

L’Art de la rue, le Street Art comme disent les commissaires des expositions qui font aujourd’hui florès, est décidément un formidable moyen de suivre l’actualité, avec ce qu’il faut en plus de mise en perspective et d’incitation à la méditation culturelle.

Jugez plutôt :



« Je vins dans les villes au temps du désordre
Quand la famine y régnait.
Je vins parmi les hommes au temps de l’émeute
Et je m’insurgeai avec eux.
Ainsi se passa le temps
Qui me fut donné sur terre. »

Bertold Brecht – À ceux qui naîtront après nous (extrait) – 1939

Formidable, non?

Poetry… Quel film magnifique!!!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

A la sortie du film Poetry, j’avoue que javais boudé. Pas tenté. Le thème me faisait craindre le pire. J’avais tort.

Alors, ce petit billet pour vous conseiller de laisser tomber vos préjugés et de courir, tant qu’il passe encore, voir ce film magnifique de Lee Chang-Dong, et admirer le jeu subtil et profond de Yoon Jung-hee. Evidemment, ce n’est pas très gai, comme toutes les histoires qui évoquent la fin d’un monde… Mais il me semble qu’elle nous dit aussi que cette déliquescence permanente s’effrite à son tour, futile, insignifiante, et qu’il suffit pour cela d’avoir envie, juste envie, d’écrire un poème. Cette conclusion me remplit finalement de paix.

Laurent Freyss et Jiwan Singh : Photographies à la Little Big Galerie jusqu’au 6 février 2011

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone


C’est à la Little Big Galerie
45 rue Lepic Paris 18
Jusqu’au 6 février 2011
Cahuètes et mousseux le mardi 25 janvier de 18h à 21h

Que 2011 voie* enfin la victoire des vrais bienfaiteurs de l’humanité!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

« L’opinion doit apprendre à tolérer l’inégalité comme moyen d’atteindre une plus grande prospérité pour tous. »
Lord Griffiths, vice-président de Goldman Sachs, The Guardian, 21 octobre 2009**

* ah ben oui, c’est un subjonctif… donc voie. Pour le vérifier, il suffit de remplacer le verbe voir par le verbe être : que 2011 soit… et pas est. Un truc gratos qui vous servira toute votre vie. Merci qui?

** Ce qu’il y a de rigolo dans l’article original, c’est le nombre de commentaires qui ont été supprimés… Un trop grand enthousiasme, peut-être, envers Lord Griffiths?

LouiseBrooks theme byThemocracy