Allo, allo, ici Londres? No sir, just New York and Muzio!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
De Gaulle au micro?  Non, non, juste le chien de la grande soprano Muzio et son « radio-controlled dog ».
Ce petit clin d’oeil pour vous inviter à fréquenter sans modération ce site formidable,  SHORPY, qui chaque jour nous offre des photos extraites des bases historiques américaines : congrès, universités, etc. Une merveille.

Wired: 1922

Wired:  1922

New York. April 18, 1922. « Muzio. » The Metropolitan Opera soprano Claudia Muzio and her « radio-controlled dog ». Photographer : G.G. Bain. Via Shorpy

Concours vidéo avec YouTube et Guggenheim jusqu’au 31 juillet 2010

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Fanas de vidéos? Vous vous servez de votre appareil photo comme Luc Besson ou Lelouch? Vous rêvez de voir votre clip ou votre court projeté dans le Guggenheim de New York, et simultanément dans les Guggenheim de Berlin, Bilbao, et Venise?

Ce concours est fait pour vous.
La démarche :
S’inscrire sur YouTube
Faire partie des deux cents vidéos retenues et publiées sur le site
Faire partie des 20 oeuvres retenues par le jury

Déjà plus de 5000 candidats aujourd’hui 16 juin, alors pressez-vous.

Ah une dernière chose qui a fait de gros débats sur les forums : l’âge limite pur participer : avoir au moins 18 ans. grosse révolte chez les plus jeunes…
Explication : aux Etats Unis, il est normalement interdit de d’inscrire à YouTube en dessous de 18 ans…, législation oblige. Et il semble que beaucoup aient menti sur leur âge… Mais pour concourir officiellement c’est une autre affaire. Comme dit l’un des commentaires « Man that suck 18+ thats so uncool « .

Pas en forme? Applaudissez votre épaule!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Vous venez de commettre une grosse boulette? Vous avez écrasé les pieds de votre patronne dans l’ascenseur? Vous avez envoyé un mail cochon destiné à votre copineau DRH de votre boite? Ou pire vous avez complètement foiré votre tir au but, a priori imparable, alors que les cages étaient vides et que le premier défenseur était à vingt mètre?

Pas de problème. Dressez vous, regardez par dessus votre épaule et levez les bras pour une petite séance d’applaudissement qui vous permettra de vous en sortir la tête haute.

Les plus?

Primo, vous affirmerez ainsi que votre pugnacité est intacte et que vous ferez mieux la prochaine fois.

Secundo, vous laisserez entendre que si vous avez loupé votre coup, c’est quand même la faute de cet imbécile qui vous a envoyé une balle vraiment injouable.

Tertio, vous vous montrerez magnanime, en lui prodiguant vos félicitations et encouragements : il fera mieux la prochaine fois et alors, oh oui alors on verra ce qu’on verra.

Quant à votre épaule, même si on ne la lui fait pas, elle ne vous en voudra pas.

Logan Hicks à la Galerie Itinerrance jusqu’au 31 juillet 2010

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone


« Logan Hicks vit à New-York et évolue au sein du vivier artistique de Brooklyn. Son rapport passionnel à la ville et sa fascination restée intacte au fil du temps le mènent à photographier sans cesse façades, avenues, métro, tunnels qu’il reproduit au pochoir de façon hyperréaliste. »

On ne saurait mieux dire.

Galerie Itinerrance
7 bis, rue René Goscinny
75013 Paris
M° Bibliothèque François Miterrand
http://www.itinerrance.fr

Concours photo Fnac Nikon : Ma Tribu, Mon Voisin, Mon Monde jusqu’au 15 septembre 2010

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Du 5 juin au 15 septembre, La Fnac organise un concours photo avec Nikon sur le thème : ma tribu, mon voisin, mon monde.
Le thème? Comment chacun vit sa tribu? Quelle place prennent les réseaux dans nos vies, qui sont nos amis virtuels et que représente vraiment l’attachement qu’on leur porte?

Cette année, les réseaux sociaux se racontent en image via l’œil affûté des amateurs de photographie.
Nikon s’est penché sur cette pratique de la photographie sociale fin 2009 lors d’une étude sociologique européenne (disponible sur demande). Stéphane Hugon, docteur en sociologie, responsable du Groupe de Recherche sur la Technologie et le Quotidien à Paris V, y rappelait déjà : « L’appareil photo n’est pas un objet anodin, il a la force d’un opérateur social.»

Pour participer, cliquez sur ce lien :
http://www.concours-photo-fnac.com/

ARTISTE-OUVRIER-EL BOCHO et QUASIKUNST Galerie Ligne 13 du 10 juin au 10 juillet 2010

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Une exposition avec Artiste-Ouvrier, El Bocho et Quasikunst
Exposition du 10 mai au 10 juin 2010
Vernissage le jeudi 10 juin 2010 de 18h à 22h
A la G a l e r i e L i g n e 1 3
13 rue La Condamine – 75017 Paris
+33 (0)1 45 48 44 22
+33 (0)6 08 82 84 87
galerieligne13@wanadoo.fr
www.galerieligne13.com
Métro : Ligne 13, sortie La Fourche
Parking : 51 rue Lemercier
Entrée libre du mardi au samedi, de 14h30 à 19h30

Némo, Dumas et Zino à la Gare d’Austerlitz du 15 au 30 juin 2010

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Némo, avec Dumas et Zino expose à la galerie Museum de la gare d’Austerlitz du 15 au 30 juin 2010

Cahouettes le mardi 15 juin à 18 heures

Et Zino fera aussi le M.U.R Oberkampf/St Maur le 10 juin à 19 h

Lezarts de la Bièvre dix ans déjà : parcours urbain et portes ouvertes

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Pour baliser le parcours des portes ouvertes des ateliers d’artistes des 13ème et 5ème arrondissements de Paris les Lézarts de la Bièvre dont je vous parle abondamment avec plein de photos (work in progressssss) dans les news, les artistes des Lézarts ont invité chaque année un artiste urbain. Se sont succédés depuis 2001, Miss.Tic, Jérôme Mesnager, Nemo, Mosko et Associés, Speedy Graphito, Jef Aerosol, FKDL, Artiste-Ouvrier, et Jana une Js l’année dernière.
  
Cette année pour fêter les 10 ans l’association réinvite les 9 artistes. A cette occasion chacun ré-interviendra sur le parcours, des fresques collectives sont réalisées et une exposition collective est organisée.

Le programme est le suivant :
– Une grande fresque collective a vu le jour à la Poterne des Peupliers dans le 13ème arrondissement

– Le 3 juin, une autre fresque sera réalisée dans la journée, puis inaugurée à partir de 17h au square René Legall dans le 13ème ;

– Du 3 au 8 juin, une exposition regroupant des œuvres de Miss.Tic, Jérôme Mesnager, Nemo, Mosko et Associés, Jef Aerosol, FKDL, Artiste-Ouvrier et Jana und Js se teindra à l’espace Lhommond . Le vernissage aura lieux le vendredi 4 juin à 19 h ;

– Et enfin, last but not least, tous nos artistes de rue seront présents comme chaque année chez Fernando, rue de l’arbalette, le week end des portes ouvertes, les 12 et 13 juin. Fernando, c’est un peu le BQTT (euh… le boulon qui tient tout).

Et enfin, n’oublions pas le plat de résistance, qui est tout de même le but ultime de tout ce grand branle-bas, les portes ouvertes de tous les ateliers d’artistes du parcours de la Bièvre les 12 et 13 juin avec un point de rendez-vous et une expo collective à l’espace Lhomond au 13 de la rue Lhomond.

Le site officiel : http://www.lezarts-bievre.com/

Le plan des cinq circuits avec les adresses des ateliers
http://www.lezarts-bievre.com/2010/plans/page%20plan.htm

Autres manifestations à noter :

. LÉZARTS SUR LES MURS
Balade-découverte des créations urbaines,
menée et commentée par Samantha Longhi
Vendredi 4 juin, de 16 h à 19 h, arrivée à l’Espace Lhomond
Inscription obligatoire par mail à info@stencilhistoryx.com (nombre de places limitées)

. L’ART URBAIN, UN ART VIVANT
Conférence animée par Barbara Boehm
Mardi 8 juin à 19 h (salle des mariages, mairie du 13e, sans inscription préalable, dans la limite des places disponibles)

. REGARDS D ’ ENFANTS SUR LA PEINTURE URBAINE
Samedi 12 et dimanche 13 juin, de 14 h à 20 h
(Centre d’animation Daviel – 24, rue Daviel)

. I LOVE STREET ART
Exposition de Mail Art présentée par l’association Complètement Timbrées !
Samedi 12 et dimanche 13 juin, de 14 h à 20 h
(Centre d’animation Daviel – 24, rue Daviel)

Les dix ans des lezarts de la Bièvre

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Avez-vous remarqué, ces jours, comme les murs des Lézarts frémissent, de la Butte aux Cailles à la Porte d’Italie, de la rue de Bièvre, à Mouffetard? C’est que les anniversaires sont des choses délicates et subtiles et très excitantes.

Dix ans, c’est une date pour une telle révolution qui aujourd’hui n’étonne presque plus personne. Pourtant…

Qui mieux que les murs de Paris le savent? Depuis toujours ils sont les témoins, les acteurs et les otages des révoltes, des espoirs, des modes de vie des parisiens qu’ils abritent, qu’il s’agisse des libelles, des avis, des affichages officiels, des réclames, des 4 sur 3 outrageux ou depuis peu des graffeurs, pocheurs et autres artistes de rue qui s’installent sur nos horizons bitumineux.

On n’imaginait pas, il y a dix ans l’espèce de révolution que fut le projet des « Lézarts sur les murs ».

C’était l’époque des procès et du repli de l’art de rue sur les friches, les palissades et les murs borgnes promis à la destruction.

Avec les Lézarts, pour la première fois, sous l’impulsion des artistes du lieu, les riverains et les mairies offrirentt aux artistes urbains des murs, des refends, des façades, des immeubles, des commerces, des vrais, visibles, habités, durables, quotidiens pour une alchimie étrange de reconnaissance et de mise en valeur partagée. Quel renversement.

De pourchassés, ils passaient d’un coup au statut de découverts, puis à celui de recherchés.

C’est Miss Tic qui ouvrit le bal en 2001avec ses femmes aux aphorismes provocateurs, puis suivirent Jérôme Mesnager et son bonhomme blanc, Némo, son imperméable et ses ballons rouges, Mosko et associés et leur bestiaire merveilleux, Speedy Graphito et sa ville tentaculaire, Jef Aérosol et ses musiciens désignés, FKDL et ses femmes tapissées, Artiste Ouvrier et ses ciselures divines et, l’année dernière enfin, Jana und Js et leur mise en abîme du regard sur la ville, comme la boucle qu’on referme.

Cette année, ils seront tous là, et ponctueront tous ensemble et séparément, à leur guise, surprise, le parcours des artistes des Lézarts de la Biève et de leurs portes ouvertes.

On murmure que deux nouveaux espaces leur seront offert pour des oeuvres communes et partagées pour fondre leur diversité, en plus des surfaces dispersées qu’il faudra découvrir.

Quelle introduction plus magnifique pouvait-on rêver pour prendre le promeneur par la main et le conduire vers les artistes qui vivent et travaillent là, aux étages, au fond des cours, derrière les murs anonymes de leur atelier?

Car les artistes créent à longueur d’année qui passe, comme passe le quidam sur le trottoir devant chez eux et que cette manifestation prétend lui faire découvrir et aimer. Manquerez-vous, cher quidam, cet anniversaire là?

Le programme complet dans l’agenda, ici

LouiseBrooks theme byThemocracy