Invitation Portes Ouvertes 2007 : Photos de Paris et Regards de Birmanie

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Gérard LAURENT - Portes Ouvertes 2007

Chaque année, l’association des artistes d’Anvers aux Abbesses ouvre les portes de ses ateliers… C’est en novembre.

Bon, m’apostrophe le capitaine Cap, tu les ouvres ces portes ouvertes?

Il y a dans ces questions de portes ouvertes qui s’ouvrent un suspens métaphysique terrifiant.

Oui, c’est dit, j’ouvrirai les portes de mon atelier, joliment appelé La Panse de l’Ours, et dans lequel je fais des siestes mémorables quand j’y suis, et des rêveries non moins inoubliables quand je n’y suis pas.

ParisCool et ses photos urbaines seront de la partie cette année, il n’y a qu’à demander, elles sont prêtes, les nouvelles comme les anciennes. Paris est si vaste et peuplé de tant de mystères.

 

Et puis aussi, car l’actualité m’a pris la tête avec sa poigne de fer, des regards de Birmanie, dont on ne parle presque plus déjà. Ils nousinterrogent, ces visages, tout comme ils interrogent l’avenir qu’on sent bien incertain.

Je vous invite à venir en voir quelques uns, tirés et plaqués au mur. Un diaporama tournera aussi avec tous les clichés exposés et tous ceux que je n’ai pas eu la place de montrer.

Bon, je résume, ce sera du vendredi 16 au dimanche 18 novembre, à la Panse de l’Ours, 8 rue la Vieuville 75018, métro Abbesses, avec du mauvais vin blanc le vendredi 16 à partir de 18 heures et même les autres jours, pourquoi pas?

Votre présence me fera un grand plaisir.

Les Portes ouvertes, ce sont aussi plus de cent artistes et tout un parcours sur la butte montmartre et jusqu’au 9ème arrondissement. Chaque atelier arborera fièrement le drapeau de l’association et vous pouvez d’ores et déjà vous procurer la liste et les adresses ainsi qu’un plan pour une balade familiale qui vous reposera les pieds de la grève probable des transports en commun…. hu, hu, hu… Moi je viendrai en vélo.

LouiseBrooks theme byThemocracy